Galerie

El cuerpo en todos sus estados

 

Le corps nu, meurtri, torturé, joyeux, festif et finalement reposé. La représentation du corps dans tous ses états : sculpture, aquarelle, danse, fresque murale comme un miroir de nos destins multiples. Enfin, le corps déguisé, masque de nos peurs et de nos souffrances et lointains souvenirs de notre innocence.  “Les grandes personnes ne sont que des enfants déguisés” disait Daninos.

Bonne visite de ce nouveau chapitre mexicain…

IMAG019120150919_11544320151024_18283720151024_191753IMAG0922IMAG095420151010_112755IMAG0574IMAG047220151024_14121420151004_131022IMAG1750IMAG104420151024_143646IMAG0081IMAG1074IMAG1076IMAG0561IMAG109620150926_165238IMAG069820151010_170434IMAG125720151003_16244920151010_17070920151024_120610IMAG120320150919_123855IMAG1664IMAG1259IMAG1647IMAG1006IMAG0393IMAG170820151024_184533IMAG170520150919_12421820151010_123430IMAG0726IMAG026620151024_14113620151024_145638IMAG1029IMAG098320150919_17094220151024_13044120150919_164407IMAG108420151024_18480920151024_192428

 

Toutes les images de ces premiers mois se télescopent dans ma tête : elles s’assemblent ici pour former cet extraordinaire kaléidoscope de couleur et de sentiments de Cuetzalan à Zatecas en passant par Mexico. Les corps sublimés par l’art, omniprésent ici au Mexique et les corps transfigurés par la fête, en particulier pour el dia de los muertos…

“Les extrêmes marquent la frontière au-delà de laquelle la vie prend fin, et la passion de l’extrémisme, en art comme en politique, est désir déguisé de mort.”- M. Kundera

 

 

 

 

Publicités
Image

Dias de Muertos – Concurso de disfraces de la CALAVERA CATRINA

La « Catrina », extravagante créature féminine qui prend la  forme d’un squelette vêtu d’habit très coloré et portant un chapeau (photo) est une figure emblématique de la fête des morts et de la culture mexicaine en général.J’ai assisté à Xochimilco au concours de la plus belle « Catrina » avec des représentantes de différentes régions du Mexique.

Lire la suite